Serge Philippe Pierre, un ancien conseiller du Président Jovenel Moïse soupçonné de corruption

3240

Haïti standard, le 23 août 2019.- L’ancien directeur adjoint du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), sous Patrick Noramé, ex-conseiller du Président Jovenel Moïse et membre de la coordination nationale des médias d’État, Serge Philippe Pierre a été indexé dans le détournement de 10 millions de gourdes.

Selon le président de la commission éthique et anti-corruption du sénat de la République, Youri Latortue qui enquêtait sur un projet d’éclairage de Polo, une localité située dans la 2e section communale de Capotille (Nord’Est), environ 9,5 millions de gourdes décaissées pour l’exécution dudit projet ont été disparues.

Cependant, les travaux n’ont pas été réalisés et qu’aucun lampadaire n’a été installé, a précisé le président de la commission susmentionnée.
De plus, le maire de la commune, Eugène Adrien, dont le nom figure sur le protocole d’accord, a indiqué n’avoir jamais eu connaissance de ce projet.

L’ex conseiller du Chef de l’État, Serge Philippe Pierre a été pointé du doigt par le rapport d’enquête sénatoriale comme initiateur du projet précité. Le rapport de la commission éthique et anti-corruption du Sénat recommande des poursuites judiciaires contre l’initiateur du projet, son beau-frère Lucles Adrien, représentant de la firme Elmetch, ainsi que les nommés Steven Exala, Wandy Pierre, Patrick Noramé et Jeff Dominique.

Serge Philippe Pierre, un ancien conseiller du Président Jovenel Moïse soupçonné de corruption 1
L’ex directeur du BMPAD, Serge Philippe Pierre (photo internet)

Selon le rapport de la commission éthique et anti-corruption du Sénat, le BMPAD avait décaissé 9 millions 524 mille 464 gourdes en trois (3) étapes, à savoir les 2 et 15 août 2016 ainsi que 2 décembre de cette même année. Une somme qui, selon ledit rapport, aurait été paratagé entre les complices.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire