Société : calme apparent dans la ville des Cayes (Sud), après une journée de tension

86

Haïti standard, le 10 octobre 2019.- Un calme apparent a été constaté ce matin (10 octobre/10:00 a.m.) dans la ville des Cayes (Sud), après une journée de tension survenue, le 9 octobre 2019. Selon l’un des collaborateurs de Haïti standard dans le département du Sud, des individus ont tenté de créer sans grand succès une situation de panique dans les parages du marché en fer.

Dans plusieurs stations de véhicules de transport en commun (gares routières) de la ville, des autobus s’apprêtent à se rendre tant à Port-au-Prince (Ouest) que dans d’autres communes dudit département.

Quelques banques commerciales fonctionnent de manière timide, en ce sens que certaines d’entre elles utilisent la sortie pour donner accès aux clients à la banque, a rapporté notre collaborateur.

Ce dernier a poursuivi qu’une présence policière constante a été remarquée dans plusieurs rues de la ville. Des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO), eux, ont pris position dans des « zones stratégiques » de la ville susceptibles de déclencher la fronde anti-Jovenel Moïse, le Chef de l’État.

Des marchandes ambulantes mieux connues sous l’appellation de « Madan sara » sont aux abois. Elles dénoncent la paralysie du transport en commun, car elles ne peuvent pas transporter leurs marchandises notamment vers la Capitale et ces produits, pour la plupart des fruits et légumes, sont périssables.

Aussi, l’un des collaborateurs de Haïti standard dans la ville des Cayes a-t-il souligné que le jeudi est réputé jour de marché au centre-ville. Cependant, un faible quantité de marchands a été observé sur place. Les rares marchands trouvés sur les lieux sont sur le qui-vive, car ils craignent une déterrioration du climat politique.

Société : calme apparent dans la ville des Cayes (Sud), après une journée de tension 1
Un véhicule de police en train de patrouiller au centre-ville des Cayes (photo Salomond Paul Ludjet Fénélon/Haïti standard)

Des Citoyens présents dans la ville des Cayes continuent de se demander à quand la reprise de la situation socio-politique et économique dans le département du Sud?

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire