Accueil Insécurité/Sécurité

Soutenant le premier ministre de facto Ariel Henry, la communauté internationale pour une entente avec les gangs…

Haïti standard, le 5 octobre 2022.-

Les ambassades des pays autoproclamés « amis d’Haïti », l’Union européenne (UE) et l’Organisation des États américains (OEA) se disent préoccupés par le blocage de l’accès au terminal de Varreux par le gang dénommé « G9 en famille et alliés ». Jouant le rôle de porte-parole de ces pays ainsi que de l’Union européenne et l’OEA, l’ambassadeur du Canada accrédité à Port-au-Prince, Sébastien Carrière appelle à une « trève humanitaire immédiate » en la circonstance.

Les ambassades des missions diplomatiques à Port-au-Prince dont l’Allemagne, le Brésil, le Canada, l’Espagne, les États-Unis, la Suisse, l’Union européenne et l’OEA son « hautement préoccupés par le blocage du terminal Varreux, notamment la résurgence du choléra… »

Des observateurs de la situation socio-politique et économique d’Haïti disent ne pas comprendre la position mi-figue mi raison de ces missions diplomatiques, en particulier le Canada qui, selon eux, avait bloqué récemment une commande d’armes et de matériels du gouvernement de facto au profit de la Police. Ce qui empêche audit gouvernement de lutter contre les gangs armés qui interdisent la distribution des produits pétroliers.

En dépit de l’annonce de la levée de l’interdiction de cette commande par le Canada, aucune livraison n’a été réalisée, en ce sens, à date, dans le pays.

Soutenant le premier ministre de facto Ariel Henry, la communauté internationale pour une entente avec les gangs...
Le tweet de l’ambassadeur Sebastien Carrière

Par ce tweet, l’ambassadeur Sebastien Carrière apporte son soutien en amont au premier ministre de facto Ariel Henry, en refusant de le livrer des armes et des matériels pour lutter contre les bandits armés qui bloquent l’accent au terminal de Varreux, au niveau de la commune de Cité Soleil.

LIRE AUSSI>>  Delmas : un jeune homme tué par balle à Delmas 57

HS/Haïti standard