Accueil Politique

Sud : un mort et plusieurs blessés dans la marche contre l’insécurité aux Cayes

Haïti standard, le 29 mars 2022.-

Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) sont accusés par la population des Cayes d’avoir tué au moins une personne, au cours de la manifestation contre l’insécurité. Selon des témoins, des agents de la PNH appelés en renfort ainsi que des policiers affectés à la sécurité du commissaire du gouvernement des Cayes, Me Ronald Richemond, ont ouvert le feu pour tenter de disperser les manifestants.

Ces agents ont réalisé une intervention musclée pour empêcher aux protestataires d’incendier un petit avion assurant le trajet Port-au-Prince/Sud, a expliqué un habitant à la rédaction de Haïti standard.

Selon cet habitant, des manifestants ont fait irruption sur le tarmac de l’aéroport Antoine Simon des Cayes (Sud), avant de gagner les rues avec le petit avion en question.

Au moins un mort a été recensé et plusieurs blessés transportés à l’hôpital général des Cayes, a précisé cet habitant qui a poursuivi que l’insécurité tolérée par les autorités compétentes à Martissant est à l’origine de la fureur des Citoyens du Sud.

Sud : un mort et plusieurs blessés dans la marche contre l'insécurité aux Cayes
Capture d’écran du petit avion incendié aux Cayes, dans le département du Sud

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Berson Soljour promu au rang d'inspecteur général de la PNH