Accueil Société

Suspectées du meurtre de Me Claudy Gassant, la femme du défunt et 3 autres personnes arrêtées

1050

Haïti standard, le 1e août 2021.-

Les autorités dominicaines ont procédé hier 31 juillet à l’arrestation de Saradgine Gassant présentée comme l’épouse de l’ex commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Claudy Gassant, ainsi que trois (3) autres individus qui se trouvaient dans l’appartement.

Ces arrestations ont été réalisées après que le cadavre de l’ancien chef du Parquet de Port-au-Prince ait été découvert à l’intérieur de son appartement, en République Dominicaine, où il vit depuis quelques temps.

Peu après le meurtre, la conjointe de la victime avait déclaré que l’ancien directeur général de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) se serait suicidé à l’aide d’un couteau, car le défunt aurait contracté le Coronavirus et deviendrait dépressif.

Suspectés dans le meurtre de Me Claudy Gassant, les occupants de l’appartement où vivait ce dernier ont été immédiatement interpellés par les autorités dominicaines.

Pourtant, les enquêteurs haïtiens, associés à des agents du bureau fédéral d’investigation (FBI en Anglais) et des enquêteurs colombiens, tâtonnent près d’un mois après l’assassinat du président de la République d’Haïti. Un assassinat perpétré dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, à l’intérieur de la résidence privée du chef de l’État, dans la commune de Pétion-Ville.

Suspectées du meurtre de Me Claudy Gassant, la femme du défunt et 3 autres personnes arrêtées
Les trois (3) individus arrêtés par la police dominicaine, après le meurtre de l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Claudy Gassant (photo internet)

Après l’assassinat de Jovenel Moïse, la veuve du défunt multiplie ses voyages médicaux aux États-Unis où elle avait fait part de son intention de se porter candidate à l’élection présidentielle qui sera réalisée en Haïti.

HS/Haïti standard