Accueil Politique

Suspicions de corruption à la DINEPA : le RENAMEL apporte son soutien au journal en ligne Ayibo post

Haïti standard, le 27 août 2020.-

Le Réseau national des médias en ligne (RENAMEL) dit « s’étonner » que des responsables de la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA), après la publication d’un article paru sous la plume du journaliste Samuel Céliné, dans le journal en ligne Ayibo post, « préfèrent s’acharner sur le journaliste et lancent des accusations sans fondement ». Ce, au lieu de porter des éclaircissements sur les cas de corruption présumée au sein de l’institution.

« Les ennemis d’une presse libre affichent toujours ce genre de comportements et de réactions odieux », a rappelé le RENAMEL, à travers un communiqué publié le 26 août 2020.

Par conséquent, le RENAMEL dit apporter son plein soutien au journaliste Samuel Céliné ainsi qu’au média en ligne dénommé Ayibo post. D’autant plus, le réseau en profite pour « critiquer sans détour le comportement antidémocratique des responsables de la DINEPA » qui ont préféré inviter le journaliste par-devant les tribunaux au lieu d’apporter un démenti formel, par rapport aux suspicions de corruption à ladite direction.

Avant d’encourager la plateforme Ayibo post à continuer ses travaux d’enquête dans le respect des règles déontologiques et des lois haïtiennes, le RENAMEL a, en outre, rappelé aux « prédateurs de la démocratie et de l’État de droit que le temps de bâillonnement de la presse et des menaces envers les journalistes est révolu ».

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Décès : la "manbo" Euvonie Georges Auguste est morte