Accueil Insécurité/Sécurité

Tension à carrefour Saintus, des proches des 4 jeunes exécutés à Port-au-Prince réclament justice

393

Haïti standard, le 26 novembre 2020.-

Une vive protestation s’est déroulée dans la soirée du 26 novembre 2020, à l’angle de la route des Dalles et la rue Monseigneur Guilloux (Carrefour Saintus), à Port-au-Prince. Des riverains ont érigé sur la chaussée notamment des barricades de pneus enflammés.

Aussi, en ont-ils profité pour réaliser dans la zone une cérémonie visant à rendre hommage aux quatre (4) jeunes hommes retrouvés morts, dans la matinée du 23 novembre 2020, au centre-ville de Port-au-Prince.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Ces riverains ont annoncé la tenue pour ce soir (23 novembre à 9:00 p.m) d’une marche pacifique pour continuer d’exiger justice en faveur des victimes dont trois (3) d’entre elles ont été identifiées sous les noms de Fedner Destiné, Jean Roody et Jeffson Damien.

LIRE AUSSI:  Kidnapping d'un officier de police à Port-au-Prince : 1 million de dollars américains réclamé par les ravisseurs

Les deux (2) derniers jeunes venaient de subir, selon leurs proches, les examens officiels de classe terminale pour l’année académique 2019-2020. Des protestataires ont, en outre, ajouté au micro d’un reporteur de Haïti standard que les noms de Jean Roody et Jeffson Damien figuraient sur la liste des candidats de la 31e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Tension à carrefour Saintus, des proches des 4 jeunes exécutés à Port-au-Prince réclament justice
Vue partielle des corps sans vie des quatre (4) jeunes retrouvés à Port-au-Prince, le 23 novembre 2020 (photo internet)

Par ailleurs, les protestataires ont accusé des agents de l’institution policière d’avoir commis ces crimes. Car, selon la plupart des protestataires, les victimes revenaient d’un programme nocturne réalisé, durant la soirée du 22 novembre, à la rue Nicolas quand ils ont été conduits au centre-ville de Port-au-Prince pour être exécutés.

LIRE AUSSI:  Kidnapping : l'entrepreneur et créateur de "Solo bag", Mike Bellot Kidnappé à Delmas 33

HS/Haïti standard