Accueil Insécurité/Sécurité

Tension à Delmas 32, après l’interdiction à des manifestants de se rendre à la direction générale de la PNH

1449

Haïti standard, le 21 mars 2021.-

Une vive protestation s’est déroulée en milieu de journée du 21 mars 2021, dans la commune de Delmas, précisément à Delmas 32, suite à l’intervention des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH), afin de disperser une marche pacifique réalisée à la mémoire de l’un des agents de la Swat team, Georges Renoit Vivender Alexis, tué dans l’opération du Village de Dieu (Port-au-Prince), le 12 mars 2021.

Selon l’un des participants à la marche susmentionnée, l’objectif de celle-ci visait notamment à réclamer les cadavres des policiers tués dans cette opération, en vue de permettre à leurs parents de réaliser les funérailles des agents défunts.

Les protestataires avaient prévu de se rendre devant la base de l’unité d’élite appelée SWAT team où est logée la direction générale de la Police nationale d’Haïti (PNH), en passant par Gérald Bataille et Clercine, entre autres. Les forces de l’ordre ont dispersé la marche pacifique à coups de gaz lacrymogène, au niveau de Gérald Bataille qui est une intersection comprise entre les communes de Delmas et Tabarre.

Plusieurs participants ont déploré, au micro de l’un des reporteurs de Haïti standard qui était sur les lieux, le comportement de ces policiers. Les protestataires ont été obligés de rebrousser chemin, avant de mettre fin de manière prématurée à cette marche.

n à Delmas 32, après l'interdiction à des manifestants de se rendre devant la direction générale de la PNH
Déroulement de la marche pacifique réalisée à la mémoire de Georges Renoit Vivender Alexis, l’un des agents tués lors de l’opération à Village de Dieu, le 12 mars 2021 (photo Arnold Junior Pierre/Haïti standard)

HS/Haïti standard