Accueil Politique

Tension à Delmas : au moins un journaliste blessé à coup de grenade lacrymogène

Haïti standard, le 7 juin 2020.-

Au moins un journaliste travaillant pour un média en ligne de la place a été blessé, en milieu de journée du 7 juin 2020, à coup de grenade lacrymogène, dans la commune de Delmas. Ce, en marge du rassemblement de la manifestation d’une frange de l’opposition pour réclamer le départ du Président de la République, le 7 février 2021.

Selon le constat d’un reporteur de Haïti standard, des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont fait usage de gaz lacrymogène pour « tuer dans l’oeuf » la manifestation anti-Jovenel Moïse, au Carrefour de l’aéroport, à Delmas.

C’est dans ce contexte qu’au moins un journaliste a été blessé par les forces de l’ordre. La victime a par la suite été transporté d’urgence à l’hôpital, afin de recevoir des soins appropriés à son cas.

Au moment de la mise en ligne de ce texte (1:15 p.m), la situation reste tendue sur la route de Delmas, précisément au Carrefour de l’aéroport, à Delmas 30, 25 et 32. Des pierres et des barricades de pneus enflammés sont entreposées sur la chaussée.

Tension à Delmas : au moins un journaliste blessé à coup de grenade lacrymogène
Barricade de pneus enflammés érigée en face de Delmas 25, le 7 juin 2020, sur la route de Delmas (photo Haïti standard)

Par ailleurs, des véhicules blindés de la PNH sillonnent l’axe routier compris entre Delmas 32 et Carrefour de l’aéroport. Des chauffeurs de certains véhicules de transport en commun tentent de réaliser le trajet Delmas/centre-ville, en se faufilant à travers barricades et pierres dispersées sur la voie publique.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Haïti : bras de fer au sein du gouvernement, le premier ministre de facto remporte une bataille