Accueil Société

Tension à la prison civile de Port-au-Prince

Haïti standard, le 7 octobre 2022.-

Une vive tension s’est déroulée, dans la matinée du 7 octobre, au pénitencier national où des détenus protestaient contre des mauvais traitements dont ils sont victimes.

Appelés en renfort, des agents de l’Administration pénitentiaire nationale (APENA) ont fait usage de gaz lacrymogène, afin de tenter de calmer l’ardeur des détenus.

Selon des déclarations recueillies auprès de plusieurs détenus, à l’intérieur du plus grand centre carcéral du pays, les responsables de la prison ont donné à manger aux détenus depuis le dimanche 2 octobre dernier.

Aussi, ont-ils dénoncé ces responsables qui refusent d’accorder des récréations aux détenus, car ces derniers sont enfermés nuit et au jour à l’intérieur de leur cellule, se plaignent-ils.

Une situation difficile se développe dans plusieurs centres carcéraux du pays où des détenus meurent de malnutrition, entre autres. Ajouter à cela, la maladie du choléra qui menace les détenus du pénitencier national.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Port-au-Prince : le chef de gang de Fort-Dimanche et 5 autres personnes tués au centre-ville