Accueil Politique

Tension à Mirebalais (Centre), la police accusée dans le meurtre d’un jeune homme

771

Haïti standard, le 25 novembre 2019.- Un jeune homme reconnu comme un marchand ambulant d’eau a été tué, le 25 novembre, à l’entrée nord de la commune de Mirebalais (Centre), précisément dans la localité dénommée « Dèyè kwa ».

Des habitants de ladite commune ont accusé des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) dans le meurtre de ce jeune homme. Cette situation allait créer une vive tension dans la Cité Benoît Batraville.

Les opposants au régime en place en ont profité pour ériger notamment des barricades de pneus enflammés à travers la ville. Aussi, ont-ils incendié un camion et tenté de mettre le feu à une succursale de banque située à Mirebalais.

Dépêchés sur les lieux, des agents de la PNH ont fait usage de gaz lacrymogène et tiré en l’air pour disperser un rassemblement de l’opposition. Pris de panique, les protestataires ont été obligés de rentrer chez eux suite au climat de tension qui a régné dans la ville.

Tension à Mirebalais (Centre), la police accusée dans le meurtre d'un jeune homme
Incendie d’un trailer à Mirebalais (photo Renald Desinor/Haïti standard)

HS/Haïti standard