Tension à Port-au-Prince : au moins 2 blessés par balle et un véhicule de police incendié

1238

Haïti standard, le 16 octobre 2019.- Une situation de panique a régné, le 16 octobre, en milieu de journée, dans l’aire du Champ de mars à Port-au-Prince où les funérailles de deux (2) citoyens, qui se déroulaient sur la plus grande place publique du pays, ont été transformées en manifestation contre le Président Jovenel Moïse.

Selon des informations recueillies par l’un des reporteurs de Haïti standard, au moins deux (2) personnes ont été blessées par balles et transportées d’urgence à l’hôpital. Des participants à ces funérailles interrompues au Champ de mars ont incendié un véhicule de l’Unité de la sécurité générale du Palais général (USGPN).

Les protestataires ont accusé les agents de l’USGPN d’avoir tiré à balles réelles sur les participants aux funérailles de ces deux (2) citoyens. Il s’agit de Dieudonné Edouard Vil et Mackenson Pierre tués lors des récentes manifestations réalisées à Port-au-Prince.

Selon des témoins, des agents de l’USGPN ont été postés à l’avenue Lamartinière (Bois verna) pour créer une diversion, car le cortège a emprunté une autre voie, l’avenue John Brown (Lalue), pour accéder au Palais national.

Aussi, faut-il souligner que le Chef de l’État devrait rencontrer, le 16 octobre 2019, au Palais national en vue d’accueillir des membres du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) en remplacement de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) dont le mandat est arrivé à terme, le 15 octobre 2019.

Tension à Port-au-Prince : au moins 2 blessés par balle et un véhicule de police incendié 1
Vue partielle de 2 agents de l’USGPN au Champ de mars, le 16 octobre 2019 (photo de courtoisie)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire