Accueil Politique

Tension : des policiers « Fantôme 509 » créent la panique à Delmas

539

Haïti standard, le 16 septembre 2020.-

Des individus vêtus de l’uniforme de la Police nationale d’Haïti et munis notamment d’armes automatiques créent une situation de panique dans la commune de Delmas, précisément au Carrefour de l’aéroport.

Un véhicule immatriculé Service de l’État et un autre appartenant à la Police nationale d’Haïti (PNH) ont été incendiés au Carrefour de l’aéroport.

Dans les locaux du Fonds d’assistance économique et sociale (FAES), les policiers du groupe de « Fantôme 509 » ont tenté d’incendier environ quatre (4) véhicules appartenant à l’institution.

Aussi, les policiers-protestataires ont-ils garé de travers sur la chaussée des véhicules assurant le transport en commun. Des Citoyens qui vaquaient librement à leurs occupations ont essayé de quitter les lieux, a constaté un reporteur de Haïti standard.

LIRE AUSSI:  Delmas : manifestation du « G9 en famille et alliés » pour exiger la libération de Jouma

Selon ce dernier, les policiers du groupe de « Fantôme 509 » sont en train de « faire passer leurs revendications », à travers les rues de Port-au-Prince et ses environs.

Ces revendications consistent à réclamer la libération de leur « confrère d’arme » Jean Pascal Alexandre, incarcéré depuis le mois de mai 2020 au Pénitencier national, et l’intégration du porte-parole du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre, au sein de l’institution policière.

Tension : des policiers « Fantôme 509 » créent la panique à Delmas
Capture d’écran d’une vidéo de la situation à Delmas

Pour l’instant (3:45 p.m.), les policiers-protestataires ont pris la direction de Pétion-Ville en empruntant la route de Delmas. À certains endroits, ces policiers n’ont pas hésité à tirer des coups de feu pour mieux poser leurs actions.

LIRE AUSSI:  Justice pour Me Dorval : marche pacifique à l'occasion de la rentrée judiciaire

HS/Haïti standard