Accueil Politique

« Tentative de coup d’État » : les accusés dont le juge Yvickel Dabrézil transférés à la prison civile de Croix-des-Bouquets

869

Haïti standard, le 9 février 2021.-

Accusés par le pouvoir de « complot contre la sureté intérieure de l’État », le juge à la cour de cassation, Me Yvickel Dieujuste Dabrézil, l’inspectrice générale de la Police nationale d’Haïti (PNH) Marie Louise Gauthier, entre autres, ont été transférés à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, dans l’après-midi du 9 février 2021, pour être incarcérés.

Selon des informations parvenues à la rédaction de Haïti standard, la décision d’envoyer le magistrat, l’inspectrice générale de la PNH et consorts en prison est survenue après que ces derniers aient réfusé de répondre aux questions des enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, Me Edler Guillaume a dressé un procès verbal y relatif avant d’ordonner l’emprisonnement des accusés.

Une décision critiquée et dénoncée par les avocats des détenus ainsi que leurs proches. Cette décision est qualifiée d’ « arbitraire » par les avocats et proches des détenus.

"Tentative de coup d'État" : les accusés dont le juge Yvickel Dabrézil transférés à la prison civile de Croix-des-Bouquets
Le juge à la cour de cassation, Me Yvickel Dieujuste Dabrézil en train de somnoler à la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ)/photo internet

À noter qu’environ 48 heures après leur arrestation, malgré les nombreuses voix qui se sont élevées ici et ailleurs pour exiger la libération des détenus, le gouvernement maintient ses accusations de « tentative de coup d’État. »

HS/Haïti standard