Accueil Politique

Tentative de la DCPJ d’exécuter des mandats d’amener décernés contre Dimitri Vorbe et Elisabeth D. Préval

824

Haïti standard, le 14 décembre 2019.- Des hommes encagoulés et armés qui s’identifiaient comme des agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont réalisé, dans l’après-midi du 14 décembre, une descente des lieux chez des personnes objets de mandat d’amener décerné par le Parquet de Port-au-Prince, dans l’affaire opposant l’État haïtien à la Sogener.

L’information est confirmée par le journal Le Nouvelliste qui a précisé que le principal intéressé Dimitri Vorbe a répondu audit journal, à travers un texte message, que ces agents sont passés chez lui pour le demander de se présenter à la DCPJ.

Citant une source qui a requis l’anonymat, ledit journal a poursuivi que des hommes encagoulés se sont rendus en la résidence de l’ex première dame, Elisabeth Debrosse Préval, afin d’exécuter un mandat. Ce que l’agent de sécurité de la maison avait refusé, a précisé le journal Le Nouvelliste qui a informé que ces hommes encagoulés n’étaient pas accompagnés de juge de paix.

Selon le journal susmentionné, l’avocat de la Sogener Me Jean Danton Léger a confirmé la tentative d’exécution des mandats d’amener émis contre les personnes suscitées. L’homme de loi s’est désolé que les agents de la DCPJ veulent exécuter ces mandats, en dépit des actions entreprises par la partie défenderesse.

Me Jean Danton Léger a, en outre, mentionné une ordonnance du doyen du Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince qui recommandait un surseoit dans l’affaire de la Sogener. Aussi, l’avocat annonce-t-il la tenue « au plus vite » d’une réunion, afin de savoir quelle posture adoptée dans ce dossier.

Le ministère de la communication a dénoncé, dans un tweet, que des individus malintentionnés ont perpétré des actes de vandalisme et de sabotage contre des infrastructures souterraines de l’Électricité d’Haïti (Ed’H), dans les centrales électriques de Varreux, dans la nuit du 12 décembre.

Tentative de la DCPJ d'exécuter des mandats d'amener décernés contre Dimitri Vorbe et Elisabeth D. Préval
Un agent de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI), une unité spécialisée de la Police nationale d’Haïti (PNH)/photo internet

À noter que depuis le 22 novembre 2019, suite à une ordonnace rendue par le doyen du TPI de Port-au-Prince, le 21 novembre, l’État via l’Ed’H a repris possession des centrales électriques de Varreux que gérait la Sogener depuis plusieurs années.

HS/Haïti standard