Thomonde (Centre) : des organisations de la société civile contestent l’augmentation probable du prix des produits petroliers…

53

Haïti standard, le 18 septembre 2019.- Des responsables d’organisations de la société civile évoluant à Thomonde (Centre) dont « Alyans ayisyen yo pou souverènte (ALASO) » et le Groupe d’actions pour la liberté, l’intégration de la jeunesse et la libéralisation des chances (GALIL) ont contesté les tractations que réalise le pouvoir central, en vue d’augmenter le prix des produits pétroliers sur le marché.

Dans un communiqué publié le 18 septembre dont une copie a été acheminée au correspondant de Haïti standard dans le département du Centre, les responsables des organisations susmentionnées ont
lancé une mise en garde aux autorités concernées par rapport à une telle décision.

Aussi, ont-ils précisé que « la décision d’augmenter le prix du carburant sur le marché haïtien viserait à enterrer tous les Haïtiens sans exception’.

Ils ont, en outre, rappelé à l’Exécutif que 70% des acitivités socio-économiques du pays fonctionnent grâce à l’usage du carburant. Augmenter le prix de ce dernier, contribuera davantage à la crise économique qui ronge le pays depuis plusieurs années.

« Si l’État veut trouver de l’argent, les autorités doivent réformer l’Office d’assurance véhicules contre tiers (OAVCT), combattre la contrebande à outrance et finir avec la corruption qui caractérise le fonctionnement de l’Administration publique », ont souligné les responsables de ces organisations qui, selon eux, regroupent « environ 17 organisations issues de la matrice de la paysannerie dudit département ».

« Mouche Leta otan! Teke frenw! Nous ne travaillerons pas pour engraisser la main qui nous enferme dans la misère telle que celle que nous vivons aujourd’hui », a conclu ledit communiqué.

Thomonde (Centre) : des organisations de la société civile contestent l'augmentation probable du prix des produits petroliers... 1
Photo d’illustration

À noter que la possibilité d’augmenter les prix des produits pétroliers a été évoquée par le premier ministre démissionnaire, Jean Michel Lapin, lors d’une conférence donnée en sa résidence officielle, le 17 septembre 2019.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire