Accueil Justice

Thomonde (Centre) : « tentative d’assassinat » contre une greffière, l’Association nationale des greffiers haïtiens s’insurge

Haïti standard, le 13 août 2020.-

L’Association nationale des greffiers haïtiens (ANAGH) « condane avec véhémence l’acte barbare, crapuleux et inhumain commis par le juge de paix titulaire du tribunal de paix de Thomonde (Centre), Wilfrid Larivière, avec son arme à feu, sur la personne de la Greffière Yolette Florent, le 13 août 2020, dans l’enceinte dudit tribunal et dans l’exercice de ses fonctions ».

L’ANAGH en profite pour « demander au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) de diligenter une enquête célère, afin que le luge de paix bourreau soit puni conformément à la loi et que la victime soit réparée ».

Aussi, l’ANAGH invite-t-elle « les organisations de défense des droits de l’Homme » tant sur le plan national qu’international, « les associations de magistrats assis et debouts faisant partie du système judiciaire haïtien d’apporter leur assistance à cette femme Greffière victime ».

Au terme d’un communiqué publié aujourd’hui 13 août, l’ANAGH « demande aux greffiers, greffières et commis parquets des 18 juridictions du pays et les cours de la République de rester fermes, unis, solidaires et vigilents durant cette période de grève ».

Thomonde (Centre) : "tentative d'assassinat" contre une greffière, l'Association nationale des greffiers haïtiens (ANAGH) s'insurge
Le juge titulaire du tribunal de paix de Thomonde, Wilfrid Larivière, auteur de la bastonnade sur la greffière Yolette Florent (photo internet)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Certification des magistrats, le CSPJ tacle le ministre de la justice, Rockfeller Vincent