Accueil Insécurité/Sécurité

Un cadre du ministère des affaires étrangères et des cultes tué par balles à Delmas 40B

1303

Haïti standard, le 3 février 2021.-

Au lendemain des deux (2) journées de grève largement suivies notamment à Port-au-Prince et ses environs, l’insécurité reprend ses droits dans la Capitale haïtienne et ses environs. En effet, dans la soirée du 3 février 2021, un ex consul général d’Haïti à Santiago (République Dominicaine) et cadre du Ministère des affaires étrangères et des cultes (MAEC), Jacques Pierre Matilus a été tué par balles à Delmas 40B.

Le diplomate qui était également un entrepreneur a reçu plusieurs projectiles des individus armés. Peu avant le meurtre, ces derniers ont tenté d’enlever Jacques Pierre Matilus qui refusait d’obéir aux ordres des individus armés, ont expliqué des habitants du quartier de Delmas 40B au micro d’un reporteur de Haïti standard.

Par ailleurs, l’ancien sénateur Nenel Cassy a lui aussi été attaqué au cours de cette même soirée (3 février), par des bandits armés, à Delmas 40B. Le véhicule de l’ancien parlementaire a essuyé pas mal de tirs et une personne qui l’accompagnait a été blessée lors de cette attaque.

Face à la montée du phénomène de l’insécurité caractérisée par le kidnapping, des parents d’élèves se sont résolus, après les deux (2) journées de grève générale, de garder leurs enfants chez eux, dans le but de protéger leurs progénitures contre les exactions des bandits.

HS/Haïti standard