Un Conseil d’administration a.i installé à la tête de la BRH…

558

Haïti standard, le 30 août 2019.- Un nouveau Conseil d’administration a.i a été installé à la tête de la Banque de la République d’Haïti (BRH), le 29 août, par le premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin, en prédence des membres dudit gouvernement dont le ministre de l’économie et des finances, Ronald Grey Décembre.

Le Gouverneur de la Banque centrale, Jean Baden Dubois a dressé le bilan des actions posées à la tête du conseil sortant. Le Gouverneur en a profité pour rappeler le contexte dans lequel la Banque centrale a été fondée sous la présidence de l’ancien chef d’État Louis Étienne Félicité Lysius Salomon Jeune, en 1880, pour poser les bases de cette banque.

En effet, le Gouverneur de la BRH a rappelé que la mission de la Banque centrale repose sur cinq (5) piliers consistant à l’élaboration de l’ « agenda monétaire pour la croissance et l’emploi, la modernisation du système financier, le développement des marchés financiers, l’implémentation de la stratégie nationale d’inclusion financière et la promotion de partenariat formel avec les ministères clefs, le secteur privé et les institutions internationales ».

Par ailleurs, Jean Baden Dubois a reconnu que la tâche n’a pas été facile au cours du mandat (3 ans) réalisé à la tête du Conseil d’administration de la BRH. « Les défis à relever furent nombreux et lourds dans un contexte socio-politique très complexe », a-t-il reconnu.

En marge de la présentation des actions réalisées à la tête de la Banque centrale, le Gouverneur a informé des décisions prises en vue de renforcer les capacités de l’institution notamment la mise en place dun nouveau logiciel de gestion des ressources humaines au niveau de la banque, la rénovation du site internet de celle-ci et la création d’une application dénommée BRH mobile.

Aussi, a-t-il souligné les travaux de construction et de réparation qui se réalisent actuellement à la Banque centrale, la question de la formation continue à travers l’Institut de formation de la BRH et la mise en place d’un fonds visant à favoriser le développement et la recherche.

En paraphrasant l’Anglais Winston Churchill qui, selon le Gouverneur, disait qu’une crise est l’occasion de trouver des opportunités, le numéro un de la BRH a invité les Citoyens à déceler une issue favorable dans la situation chaotique qui prévaut dans le pays, car il faut se préparer à l’aurore, a-t-il ajouté.

Photo de souvenir réalisée après l’installation du nouveau Conseil d’administration a.i de la BRH (photo de courtoisie)

Des observateurs se questionnent sur les véritables réalisations du Conseil d’administration sortant de la BRH dont quatre (4) des cinq (5) membres qui composent ledit conseil ont été reconduits. Pourtant, la situation économique et financière du pays ne cessent de s’aggraver avec une inflation qui vient de franchir la barre des 19%, la faillite de la plupart des Petites et moyennes entreprises (PME), la quasi-inexistence de crédit pour les secteurs clés de la vie économique comme l’agriculture, sans oublier la dégringolade de la gourde.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire