Accueil Politique

Un conseiller du Président Jovenel Moïse désapprouve la publication du nouveau code pénal haïtien

1031

Haïti standard, le 5 juillet 2020.-

L’un des conseillers juridiques du Chef de l’État, Me Reynold Georges affirme qu’il n’a pas été consulté sur la plupart des décrets publiés par le Président Jovenel Moïse dont celui portant sur le nouveau code pénal.

L’homme de loi a déclaré qu’il avait appelé le chef de cabinet du Président, Nahoume Dorvil, pour lui faire part de son désaccord avec la publication par décret du nouveau code pénal haïtien.

« Le nouveau code pénal est trop en avance sur notre société », a déclaré Me Reynold Georges qui en a profité pour critiquer certains proches du Président dont la plupart sont de nationalité étrangère et ce sont eux qui veulent calquer les pratiques des Citoyens étrangers sur celles des Haïtiens.

LIRE AUSSI:  Justice : la grève des greffiers paralyse les activités judiciaires dans la juridiction de Miragoâne

Par ailleurs, le constituant de 1987 a signifié son refus au nouveau projet du locataire du Palais national de changer la Constitution de 1987, car selon lui tous les efforts doivent être concentrés sur l’application de la loi mère au lieu d’envisager d’éventuel changement de la constitution.

Un conseiller du Président Jovenel Moïse désapprouve la publication du nouveau code pénal haïtien
L’avocat Reynold Georges, le 4 juillet 2020 (photo Haïti standard)

Aussi, faut-il souligner que le leader du parti Alliance pour la libération et l’avancement d’Haïti (ALLAH), Me Reynold Georges a réalisé ces déclarations en marge d’une journée de réflexion organisée par le parti susmentionné autour du meurtre de Georges Floyd par un policier, le 25 mai dernier, dans l’État de Minneapolis, aux États-unis. Un acte raciste dénoncé à travers le monde…

LIRE AUSSI:  Le sénateur Youri Latortue et sa mère Marie Immacula Cantave attendus à l'ULCC

HS/Haïti standard