Accueil Société

Un policier accusé d’avoir tué 2 personnes dans une station-services à Port-au-Prince

Haïti standard, le 8 septembre 2022.-

Un individu armé présenté par la population comme un policier affecté à l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) a tué, en milieu de journée du 8 septembre, deux (2) personnes qui tentaient de se procurer de l’essence, dans une station-services située à l’angle des avenues Lamartinière et Christophe (kafou tifou).

Après avoir commis son forfait, l’agent en question s’est réfugié à la base de l’UDMO, à la rue Capois, au Champ de mars. Il a été poursuivi par des chauffeurs de taxi-moto qui voulaient, eux aussi, faire le plein de carburant à ladite station-services.

Très remontés contre le meurtre de ces deux (2) personnes présentées comme des chauffeurs de taxi-moto, des consommateurs ont voulu incendier la station-services en question. Ils ont eu le temps d’y ériger des pneus enflammés.

Après le meurtre de ces deux (2) personnes, une vive tention s’est installée dans la zone. Plusieurs coups de feu ont également été entendus à proximité de la station-services où s’est produit le double meurtre. Des agents de l’UDMO dépêchés sur les lieux ont fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher l’incendie de la pompe à essence.

Un policier accusé d'avoir tué 2 personnes dans une station-services à Port-au-Prince
Vue partielle de la situation à la station-services où s’était produit le meurtre de deux chauffeurs de taxi-moto, à Port-au-Prince (photo internet)

Cette situation a occasionné une panique dans la zone. Les chauffeurs de véhicules privés et publics ont fait demi-tour, afin d’éviter d’être victimes. Les chauffeurs de taxi-moto ont affirmé leur détermination à venger le meurtre de leurs camarades tués dans des conditions exécrables.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Pétion-Ville : une policière tuée par des individus armés