Accueil Politique

Un réseau de corruption en passe d’être démantelé à l’Ed’H

667

Haïti standard, le 11 septembre 2020.-

Le nouveau directeur général de l’Électricité d’Haïti (Ed’H), Michel Présumé s’apprête à démantelé un réseau de corruption opérant au sein du bureau central de l’Ed’H au centre-ville de Port-au-Prince.

Des informations parvenues à la rédaction de Haïti standard d’une source généralement bien informée ont laissé croire que le mode opératoire de ce réseau consiste notamment en l’émission de « chèques zombies » et l’octroie de fortes sommes d’argent (entre 3 à 5 mille dollars américains) à environ 40 employés (e) de l’institution, sur la base de consultation.

« Des employés impliqués dans ce vaste scandale de corruption ont déjà pris la fuite », a indiqué notre source qui a précisé que certains hauts cadres de l’institution n’ont pas été remarqués à leur poste depuis plusieurs semaines, tandis que d’autres, accusés de corruption, ont tout simplement laissé le pays.

LIRE AUSSI:  Les États-Unis disent prendre note de la formation du CEP de Jovenel Moïse

Par ailleurs, cette source en a profité pour informer à la rédaction de Haïti standard qu’un processus de recensement des employés de l’Ed’H est en cours, afin de distinguer « les vrais des faux employés » de l’institution par le nouveau directeur général Michel Présumé.

À rappeler qu’un bras de fer a pris naissance entre le Président de la République Jovenel Moïse et la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), après le refus des conseillers de la CSC/CA de donner avis favorable au contrat entre la compagnie « General Electric » et l’État haïtien, en vue de produire du courant électrique au profit d’Haïti.

LIRE AUSSI:  Delmas : manifestation du « G9 en famille et alliés » pour exiger la libération de Jouma

HS/Haïti standard