Accueil Culture

Une campagne de boycottage contre l’album « Majestic » de T-Vice, selon le staff managérial du groupe

Haïti Standard, le jeudi 5 mai 2022.-

« Masjestic » tel est le titre du dernier album de la formation musicale haïtienne dénommée T-Vice, sorti au cours du mois de septembre 2021, comptant 11 morceaux. Si l’album est bien accueilli par les fans de T-Vice, il en est différent pour nombreux animateurs et promoteurs œuvrant dans l’industrie musicale haïtienne (HMI).

Puisque depuis la sortie dudit album, la bande aux frères Martino n’a cessé d’encaisser des critiques destructives et haineuses de la part de plusieurs animateurs et promoteurs, tant que sur la toile ainsi que dans des émissions médiatiques. Une situation qui a poussé l’équipe managériale de la formation musicale susmentionnée ainsi que Roberto Martineau à réagir, sans prendre les gans. Ce, afin de protéger les efforts consentis par les membres du groupe et les dépenses consacrées à la réalisation de ce projet.

Artwork de l’album Majestic de la formation musicale T-Vice. Photo Internet

Selon les fils du célèbre guitariste haïtien Robert Martino, cette campagne visant à désosser l’album Majestic est l’œuvre de ceux qui aimeraient voir T-Vice disparaître sur la scène musicale haïtienne. Une accusation plutôt musclée, selon plus d’un. Toutefois, l’équipe managériale a dû déployer des efforts considérables pour sauver cet album.

Enfin, « Majestic » compte plusieurs morceaux à succès dont « Kite m’ montre w », en collaboration avec la Haïtiano-américaine Phyllisia Ross. En outre, grâce à cet album, le public a pu découvrir des musiciens talentueux et prometteurs comme le jeune batteur Lovens Mathurin, le guitariste et chanteur Tchoukito, entre autres.

James LEGENIS

legenisj@gmail.com

(+509) 37527837

LIRE AUSSI>>  Rutshelle Guillaume dévoile la date de la sortie officielle de son 3e album