Home Insécurité/Sécurité Une date fantôme retenue pour le déploiement de la mission kényane en...

Une date fantôme retenue pour le déploiement de la mission kényane en Haïti

Haïti Standard, le 14 février 2024.-

Le Ministère de la culture et de la communication (MCC) informe du choix d'une "date limite pour l'arrivée en Haïti de l'appui à la Police nationale d'Haïti (PNH), pour rétablir la sécurité."

Cependant, cette date fantôme n'a pas été révélée par ledit ministère qui a précisé que des discussions ont eu lieu, le 14 février 2024, à Washington (USA), autour du "document de protocole d'accord entre le Kenya et Haïti.

Ce, afin de rendre ce document conforme aux voeux de la Cour constitutionnelle du Kenya et de la constitution haïtienne, a souligné le MCC à travers un communiqué.

Une date fantôme retenue pour le déploiement de la mission kényane en Haïti
Vue partielle des membres de la délégation haïtienne dont la ministre de la justice et de la sécurité publique, Emelie Prophète Milcé (au milieu)/photo MCC



Entre temps, les gangs armés continuent de gagner du terrain en Haïti. La PNH et l'embryon des Forces armées d'Haïti (FAd'H) sont impuissantes face aux agissements des individus armés.

Aussi, faut-il rappeler qu'une réunion s'est tenue à Washington (USA) les 12, 13 et 14 février 2024 autour du déploiement de la Mission multinationale de soutien à la sécurité (MMSS) en Haïti. La délégation haïtienne était dirigée par la ministre de la justice et de la sécurité publique, Emelie Prophète Milcé. Celle-ci était accompagnée notamment du directeur général a.i de l'institution policière, Frantz Elbé.

HS / Haïti Standard