Accueil Insécurité/Sécurité

Vague de kidnapping à Delmas 31 et 19, la police volatilisée

Haïti standard, le 26 juillet 2022.-

L’implication de certains agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) dans des actes de kidnapping se précise de jour en jour, car les kidnappeurs sont on ne peut plus à l’aise dans l’accomplissement de leur forfait. Plusieurs cas de kidnapping ont été perpétrés, à Delmas 31 et 19, au cours de la journée du 26 juillet 2022.

À Delmas 31, il était aux environs de 7:30 a.m quand des individus lourdement armés ont enlevé, dans les parages de l’institution Saint-Louis de Gonzague, deux (2) personnes qui se trouvaient à proximité de leur véhicule garé sur les trottoirs.

Les kidnappeurs ont descendu de leur véhicule munis de leurs armes à feu, avant d’embarquer les deux (2) Citoyens. L’un d’entre eux a même été brutalisé, a-t-on remarqué dans une courte vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

Dans l’après-midi de cette même journée, à Delmas 19, encore selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, des individus armés de fusils d’assaut ont enlevé au moins une personne qui était à bord de son véhicule.

Ces individus armés ont conduit le véhicule de la personne enlevée, sans être inquités dans l’accomplissement de leurs actes.

Vague de kidnapping à Delmas 31 et 19, la police volatilisée
Vue partielle de l’un des véhicules impliqués dans le kidnapping de deux (2) personnes, le 26 juillet 2022, à Delmas 31 (source internet)

Après ces deux (2) cas de kidnapping, plus d’un s’interrogent sur l’implication des agents de la PNH dans des actes de kidnapping. Les bandits armés opèrent non seulement à visière levée mais aussi, les forces de l’ordre sont quasi-absentes dans les rues de Delmas ne serait-ce que pour dissuader les bandits.

HS/Haïti standard