Visite de l’émissaire américain en Haïti, l’opposition refuse de s’asseoir avec le Président Jovenel Moïse

717

Haïti standard, le 21 novembre 2019.- L’ambassadrice permanente des États-unis auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU), Kelly Dawn Knight Craft n’est pas parvenue à convaincre les leaders de l’opposition et les représentants du secteur des affaires à s’asseoir avec le Président de la République Jovenel Moïse.

Au terme d’une visite de quelques heures réalisées dans le pays, la diplomate Kelly Dawn Knight Craft a rencontré le Chef de l’État, l’un des responsables du Parti haïtien tèt kale (PHTK), Liné Balthazar, des leaders de l’opposition dont les sénateurs Youri Latortue, Joseph Lambert et Evalière Beauplan, la présidente de la Fusion des sociaux démocrates haïtiens, Edmonde Supplice Beauzile et l’un des représentants du secteur des affaires en Haïti Bernard Craan.

À l’issu de la rencontre avec les leaders de l’opposition, ces derniers ont réitéré à l’émissaire américain leur refus de dialoguer avec le Président Jovenel Moïse. Pour cela, les représentants de l’opposition ont évoqué des « massacres » perpétrés à La Saline et au Bel-air, deux (2) quartiers populeux de Port-au-Prince.

Aussi, pour signifier leur refus de rencontrer le Chef de l’État, ont-ils fait valoir les différents cas de corruption et de détournement de fonds auxquels le nom du Président et son épouse sont associés. À savoir, la question du fonds PetroCaribe et le dossier Dermalog, entre autres.

Selon des participants à ces rencontres, l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU a expliqué qu’elle était venue s’enquérir de la situation haïtienne, à la demande du Président américain, Donald Trump. Une façon d’écarter, selon elle, l’idée de l’ingérence américaine dans les affaires internes d’Haïti.

Avant son départ, Kelly Dawn Knight Craft a twitté « le Président Jovenel Moïse et les autres élus d’Haïti doivent mettre de côté leurs différends et trouver une solution inclusive au bénéfice de la population haïtienne. Les États-unis sont prêts à soutenir cette solution. Je quitte Haïti avec l’espoir qu’ils seront à la hauteur du défi ».

Visite de l'émissaire américain en Haïti, l'opposition refuse de s'asseoir avec le Président Jovenel Moïse 1
Vue partielle de la rencontre réalisée entre le Président de la République Jovenel Moïse et l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, Kelly Dawn Knight Craft, entre autres (photo internet)

À quoi doit s’attendre la population après l’échec de l’émissaire des États-unis, Kelly Dawn Knight Craft qui n’arrivait pas à mettre autour d’une table leaders de l’opposition, représentants du parti au pouvoir et Président de la République? Le pouvoir aura-t-il les moyens de sa politique? Les leaders de l’opposition parviendront-ils à maintenir « fermé » le pays?

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire