Vive tension au Cap-Haïtien (Nord)

10
Situation de tension dans la 2e ville du pays. Des opposants au régime en place ont déclaré ouvert la “mobilisation anti Jovenel Moïse dans le Nord du pays”.

Cap-Haïtien, le 14 juin 2019.- Une situation de panique a régné en fin d’après-midi au centre-ville du Cap-Haïtien (Nord) et ses environs. À l’origine de cette situation, des opposants au régime en place s’apprêtent à manifester dans la 2e ville du pays pour réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

Barricades de pneus enflammés, carcasses de voitures et ordures sont entreposées à travers les rues les plus fréquentées de la ville du Cap-Haïtien, a constaté le correspondant de Haïti standard dans le département du Nord.

Selon notre correspondant, des petits marchands, fonctionnaires, élèves et étudiants, entre autres, se bousculent dans les rues pour regagner leur domicile. Ce qui a compliqué davantage la situation dans la 2e ville du pays, a soutenu notre correspondant.

Aussi, a-t-il souligné que cette situation de tension a coïncidé avec la fin des examens scolaires pour la fin de l’année académique 2018-2019, au niveau de la majorité des écoles fonctionnant dans la ville du Cap-Haïtien.

HS

Laisser un commentaire