Accueil Politique

Le sénateur Youri Latortue continue de dénoncer le « nouveau code pénal de Jovenel Moïse »

225

Haïti standard, le 11 juillet 2020.-

Des voix continuent de s’élever à travers la société civile pour dénoncer le nouveau code pénal publié, dans le journal officiel Le Moniteur, le 24 juin 2020, par le Président de la République Jovenel Moïse.

Une fois de plus, le sénateur contesté par l’Exécutif, Youri Latortue a dénoncé le nouveau code pénal qu’il a qualifié de « colonial, trivial, anti-social et immoral ».

Invité à se prononcer sur le document, au cours d’une conférence organisée par l’organisation « Viv Ayiti », le sénateur Youri Latortue a déclaré que le code pénal publié par le Chef de l’État est un plagiat de celui édité, le 20 février 1986, par l’ancien premier ministre français Laurent Fabius.

LIRE AUSSI:  Le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant blâmé par le ministre de la justice

Le leader du parti « Ayiti an aksyon » (AAA) a fait savoir que la présence du mot « amnistie » dans le nouveau code pénal vise à « blanchir les dilapidateurs de fonds publics ». Car, selon Youri Latortue, les lois haïtiennes interdisent l’amnistie à ceux qui ont commis des crimes financiers.

« Les articles 21, 22, 23, 24 et 25 du décret portant sur le nouveau code pénal se sont opposés à plusieurs articles de la Constitution haïtienne de 1987 », a fait remarquer le docteur en droit public.

Le sénateur Youri Latortue continue de dénoncer le "nouveau code pénal haïtien"
Le sénateur contesté par l’exécutif, Youri Latortue (photo Kervens Legagneur/Haïti standard)

À rappeler que le locataire du Palais national, dans un message publié sur son compte twitter,  le 6 juillet 2020, a demandé au Premier ministre Joseph Jouthe de rencontrer les différents secteurs concernés par la question, afin de tenter de calmer les esprits.

LIRE AUSSI:  Météo : formation de la 7e dépression tropicale, une menace pour des pays de la Caraïbe

HS/Haïti standard