Accueil Politique

6 millions de gourdes pour capturer les fugitifs John Joël Joseph, Windell Coq et Joseph Badio Félix

629

Haïti standard, le 26 août 2021.-

Environ un mois et demie après l’assassinat du président de la République Jovenel Moïse, le Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) annonce qu’une récompense de six (6) millions de gourdes sera accordée à quiconque permettra de capturer les fugitifs John Joël Joseph, Windell Coq et Joseph Badio Félix.

C’est le ministre de la justice, Me Rockfeller Vincent qui a réalisé l’annonce au cours d’une conférence de presse donnée, le 26 août 2021, au local dudit ministère à Port-au-Prince. Ce, environ un mois et demie après cet assassinat perpétré en la résidence privée du chef de l’État, à Pèlerin 5, dans la commune de Pétion-Ville.

Quelques jours après l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’ancien cadre de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), l’ancien sénateur de l’Ouest et l’ancienne juge de la Cour de cassation, respectivement Joseph Badio Félix, John Joël Joseph et Windell Coq ont été désignés comme des suspects dans ledit assassinat.

Par la suite, ces trois (3) suspects allaient gagner le maquis sans broncher, à l’exception de l’ancienne juge de la Cour de cassation Me Windell Coq qui avait tenté d’opposer une certaine résistance, par le biais de ses avocats.

6 millions de gourdes pour capturer les fugitifs John Joël Joseph, Windell Coq et Joseph Badio Félix
Vue partielle des avis de recherche émis contre John Joël Joseph, Windell Coq et Joseph Badio Félix

Plusieurs semaines après que la Police nationale d’Haïti (PNH) ait déféré l’affaire à la justice, le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse est à son 2e juge d’instruction. Le premier s’est déporté de l’affaire, après le meurtre du greffier attaché à son cabinet d’instruction. Le second, lui, est critiqué pour son inexpérience en tant que magistrat.

HS/Haïti standard